© Terre et Cité
L’expertise

au service des agriculteurs et des filières

Arvalis ‑ Institut du végétal

ARVALIS-Institut du Végétal est un institut de recherche appliquée dédié aux grandes cultures et aux fourrages. C’est une association à but non lucratif, financée et gérée par les agriculteurs. En toute indépendance, ARVALIS mobilise son expertise pour l’émergence de systèmes de production conciliant compétitivité économique, respect de l’environnement et adaptation aux marchés. L’innovation technologique est un outil majeur qui doit permettre de répondre aux enjeux de société.

Arvalis - Institut du végétal - Isabelle ChailletArvalis - Institut du végétal - Isabelle ChailletArvalis - Institut du végétal - Isabelle Chaillet
Isabelle Chaillet

Isabelle CHAILLET, ingénieure agronome, travaille chez ARVALIS depuis 1992, d’abord sur les cultures de protéagineux, et maintenant comme responsable de l’évaluation des innovations variétales des cultures d’orges et du lin fibre. Elle est également responsable de la station d’ARVALIS sur le Plateau de Saclay. La station regroupe quinze collaborateurs permanents et autant en appui temporaire pour mener à bien les travaux de recherches, d’expérimentation au champ, de développement et de diffusion de références acquises.

La ferme

En un coup d'oeil

Arvalis – Institut du végétal

Route de Châteaufort – RD 36 – ZA des Graviers

91190 Villiers-le-Bâcle

Bus 91.10, 91.11 et 262, arrêt le Thuit à 8 min à pied

Vente à la ferme

Rien n’est vendu à la ferme.

 

Visites

Lors de certaines manifestations scientifiques, ARVALIS présente son travail au grand public. C’est le cas pour la Fête de la science.

   Site internet national d’Arvalis – Institut du végétal

La recherche agricole

Au cœur du Plateau

ARVALIS-Institut du Végétal

ARVALIS conduit des recherches plus spécialement sur les cultures de céréales à paille (blé, orge,…), maïs, sorgho, pommes de terre, lin fibre et fourrages. Sa mission est de travailler au service des agriculteurs. Il compte 27 sites répartis dans toute la France.
Les études portent sur l’agronomie, l’économie, la biologie, la modélisation, les biotechnologies, la protection des cultures, le numérique, l’agro-équipement, la qualité des productions, les débouchés…

 

Après la 2e guerre mondiale, il fallait relancer l’agriculture en France, en particulier améliorer la qualité des semences vendues aux agriculteurs français. Un système de contrôle de la qualité des semences de céréales à paille a donc été mis en place, en utilisant des champs du Plateau de Saclay. Cette activité a été reprise par ARVALIS lors de sa création en 1959 et se poursuit toujours.

ARVALIS est dans les locaux actuels depuis 1987. De nouvelles thématiques se sont ajoutées : études des innovations variétales, expérimentation en écophysiologie (comprendre la croissance et le développement des cultures de céréales), modélisation pour développer des outils d’aide à la décision destinés aux agriculteurs (par exemple Farmstar® – Conseil de conduite de culture basé sur la télédétection).
Le positionnement sur le Plateau de Saclay permet d’être représentatif des milieux à haut potentiel du bassin parisien et de favoriser de nombreuses collaborations avec l’environnement scientifique important du plateau.

Dans tout agriculteurIl y a un citoyen qui veille
Arvalis - Institut du végétal - LogoArvalis - Institut du végétal - LogoArvalis - Institut du végétal - Logo

L’action d’ARVALIS-Institut du Végétal est de trouver les moyens de concilier les exigences de l’agriculteur et celles du citoyen.

Retrouvez ces actions sur www.action-arvalis.fr

Retrouvez toute l’actualité d’ARVALIS-Institut du végétal sur les réseaux sociaux :

                

Rencontrez

Les autres producteurs